Îlot Mortier

Rue Mortier, 53000 Laval

231

Programme

Extension, réhabilitation, densification et résidentialisation de l’Îlot Mortier.

Concepteurs

  • Atelier des loges (architecte mandataire de l'équipe conception) - W. GOHIER

Commune

  • Laval

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Méduane Habitat

Thèmes

  • Grand Prix

Année de réalisation

2019

Surface(s)

SHAB : 11747 m² (8382 m² SHAB rénovation + 3365 m² SHAB extension)

Coûts

9 602 931 € HT

Documents

Opération d’ampleur pour le quartier Saint-Nicolas et la ville de Laval, l’extension, la réhabilitation, la densification et la résidentialisation de l’Îlot Mortier renouvelle la relation entre les habitants et leur environnement urbain, naturel et social, en modernisant leur cadre de vie. Le projet consiste en la construction de 47 logements (11 T2, 13 T3, 1 T4, 2 T5 et 20 T3 en surélévation), la réhabilitation de 109 logements (5 T1, 14 T2, 51 T3 et 39 T4), la réhabilitation des espaces communs, l’intégration de cages d’ascenseur, la création de stationnements en sous-sol et l’aménagement d’un parc urbain en cœur d’îlot (20 000 m2). L’opération est conduite pour Méduane Habitat avec Bouygues Bâtiment Grand Ouest (mandataire du groupement de conception réalisation et entreprise de réalisation).
En reléguant les stationnements au sous-sol, l’opération accorde de nouvelles fonctions au cœur d’îlot. Au sud, entre les immeubles, la large ouverture sur la ville offre l’opportunité d’inscrire un parc de 4 000 m2 libre d’accès, qui relie à l’échelle du quartier les équipements tels que la piscine, le gymnase et les écoles. Cette nouvelle fonctionnalité établit durablement l’îlot Mortier dans le dispositif urbain de Laval. Conçu à l’échelle du passant, le parc invite à la promenade par la richesse, la qualité et la diversité des sols, de la topographie, des textures et des cadrages. Réalisé en maintenant les locataires dans leur logement, le travail de réhabilitation et de surélévation propose des logements en attique, conçus tels des maisons sur le toit. Les rythmes de structure, de forme, de teinte et de matérialité apportent du relief dans la perception de l’ensemble, et constituent une nouvelle image qui renforce l’attractivité de l’Îlot Mortier. L’approche environnementale du projet se caractérise par la surélévation des murs ossature bois et charpente bois, et l’amélioration du confort thermique complétées par l’installation de chaudières à condensation individuelle gaz naturel.

Le 40, pôle culturel

40 rue du Britais, 53000 Laval

231

Programme

Réhabilitation de l’ancien Crédit Foncier en pôle culturel de la ville de Laval destiné à l’enseignement et à la pratique artistique : musique, théâtre, danse et art plastique.

Concepteurs

  • Bruno GAUDIN Architecte

Commune

  • Laval

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Laval agglomération

Thèmes

  • Grand Prix

Année de réalisation

2022

Surface(s)

SP : 8 503 m² - Surface SHON : 8 570m²

Coûts

Coût du bâtiment : 16 052 000 € - Coût du jardin et espaces extérieurs : 428 416,66 €

Documents

Ce projet consiste en la réhabilitation et la transformation d’une ancienne salle des coffres du Crédit Foncier en pôle culturel destiné à l’enseignement et à la pratique artistique pluridisciplinaire. C’est un équipement public dans un bâtiment à l’architecture dessinée et austère des années 30, non dénaturé. À l’échelle de la rue, il offre au public un lieu accueillant. La préservation de « l’esprit » de la salle des coffres d’origine, du vide intérieur majestueux, a nécessité l’adjonction de deux bâtiments neufs à l’existant.
Le bâtiment est ouvert sur l’extérieur en articulant en son sein des salles diversifiées dans leur volume, dans leurs spécificités acoustiques et lumineuses. Les circulations généreuses et étendues assurent le lien entre les différents espaces du bâtiment.
Ce nouveau pôle culturel de la ville de Laval est destiné à l’enseignement et à la pratique de la musique, du théâtre, de la danse et de l’art plastique. Le bâtiment comprend un auditorium polyvalent de 288 places avec gradins, deux salles d’orchestre et une salle de chorale en double hauteur ainsi qu’une quarantaine de salles de formation musicale. S’ajoute également deux grandes salles de répétition et de formation théâtrale, deux salles de danse, quatre grandes salles d’arts plastiques et d’arts visuels. Une aile du bâtiment est réservée à l’administration.
L’approche environnementale se retrouve par la préservation de la structure du bâtiment existant et le réemploi d’éléments tels les gardes corps, les mosaïques au sol, les grilles … La création d’un jardin au sud à la place d’un ancien parking diminue les surfaces imperméables. Les eaux pluviales sont récupérées par des citernes et des noues.

Espace Mayenne

2 Rue Joséphine Baker, 53000 Laval

184

Programme

Équipement multifonctionnel : salle de sports et spectacles, gymnase avec mur d’escalade, salle de congrès, salons partenaires, bureaux, anneau cycliste, …

Concepteurs

  • Hérault Arnod Architectures

Commune

  • Laval

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Conseil départemental de la Mayenne

Thèmes

  • Grand Prix

Année de réalisation

2021

Surface(s)

SP : 15 100 m²

Coûts

36.8 M € HT

Documents

Ancien terrain militaire bordant la rocade urbaine, le site de l’Espace Mayenne est constitué d’une zone naturelle et d’une ancienne trame bocagère. La construction neuve de cet équipement se caractérise par sa métamorphose complète selon le programme en cours. Pour optimiser le coefficient de forme, le bâtiment multifonctionnel est un volume unitaire enveloppant trois salles : une salle de sport et spectacle de 4500 places, un gymnase avec un mur d’escalade pour des compétitions internationales et une salle de congrès. Salles partenaires modulables, bureaux, vestiaires, parking de 670 places, et anneau cycliste complètent ces trois salles.
La façade habillée de plaques d’aluminium se soulève pour dégager les baies vitrées et l’entrée. Le hall-déambulatoire, volume en conque inversée, est tracé dans l’espace interstitiel. La circulation du public est fluide selon différents scenarii d’occupation. Le dessin de la grande salle est issu de sa polyvalence, aussi bien pour les spectacles et concerts que pour les matchs sportifs. Le sport implique un système d’arène avec des spectateurs installés tout autour d’un terrain, alors que le spectacle impose un système frontal avec une scène. Le traitement technique soigné permet une transformation rapide. Le projet limite les besoins de chaud / froid par sa volumétrie compacte. Avec la déclivité du terrain, une partie des locaux est enterrée, donc peu déperditive. La gestion intelligente des relances de chauffage optimise les consommations. Un système de ventilation naturelle pour le confort d’été dans la salle secondaire et un rafraîchissement adiabatique pour la grande salle ont été mis en place. L’Espace Mayenne limite ses besoins énergétiques liés à l’éclairage grâce à un apport de lumière naturelle via le déambulatoire, ainsi que présence de puits de jour en toiture.

Maison U

203

Programme

Construction d’une maison individuelle de plain pied, d’un garage et d’une piscine, sur un terrain arboré issu d’une division parcellaire en zone de lotissement.

Concepteurs

  • Atelier 56S

Commune

  • Laval

Maître(s) d'ouvrage(s)

Privé

Année de réalisation

2021

Surface(s)

SDP : 182 m² (Garage : 44 m²)

Coûts

NC

Documents

Cette maison individuelle de plain-pied, accompagnée d’un garage et d’une piscine est construite sur un site arboré issu d’une division parcellaire de lotissement, accessible depuis une venelle. Au sud les arbres de hautes tiges forment « un petit bois », au nord ils s’alignent sur la limite séparative. La maison s’implante au centre, en lisière des arbres existants. Le bois conservé, la clairière centrale, le patio de la maison et la piscine offrent une variété d’espaces : ombragés, ensoleillés, protégés. L’emprise de la maison est un rectangle duquel un vide est extrudé abritant une vaste pièce, ouverte sur le ciel, protégée des vents et des vis-à-vis. Dans la continuité, le séjour traversant s’ouvre vers le sud et le nord tandis que les chambres, le bureau, les pièces humides et le garage forment deux blocs plus introvertis sur les limites est et ouest. Un socle ancre la maison dans le terrain. La maison est construite en bois, avec une isolation issue de matériaux biosourcés (ouate de cellulose, laine de bois). La charpente est composée de chevrons de bois massif et de poutres en lamellé collé, afin de franchir les grandes portées au niveau du séjour. À l’extérieur un isolant en fibre de bois sert de support au bardage en pin du nord huilé en noir, en contraste avec le paysage.

Passerelle du pôle d’échange multimodal de la gare

Place Gare de Laval, 53000 Laval

187

Programme

Construction d’une nouvelle passerelle reliant les différents quartiers de la ville par-dessus les voies ferroviaires.

Concepteurs

  • DIETMAR FEICHTINGER Architectes

Commune

  • Laval

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Commune de Laval

Thèmes

  • Mention

Année de réalisation

2018

Surface(s)

Total 165,5 mPasserelle 96m Rampe 69.5m Portée libre25.3m, 24.4m, 18.1m Largeur10.6m, passage libre 8.0m

Coûts

Montant Travaux : 5 070 000 €

Documents

Le programme consistait en la coordination avec le projet d’aménagement du Pôle d’Échange Multimodal (PEM) et des abords des espaces publics. Désenclavant les zones derrière la gare, la nouvelle passerelle, large et spacieuse accessible aux piétons et aux cyclistes, est conçue comme une promenade reliant des quartiers de la ville. Partiellement couverte, elle est confortable pour le voyageur qui transite entre les quais grâce à sa coque de protection à l’ouest. Entièrement ouverte à l’est, elle relie la promenade qui surplombe la nouvelle gare routière offrant des vues imprenables sur la ville.
La passerelle, revêtue d’un platelage en chêne massif, s’étend sur 95 m grâce à une structure métallique constituée de deux poutres-caissons longitudinales reliées entre elles par des poutres en T tous les 2,3 m. D’une largeur de 8 m, elle est accessible par 3 ascenseurs, 3 escaliers, une rampe. A l’ouest, la promenade est protégée par une émergence verticale du pont surmontée d’un écran de verre de 1,80 m, derrière lequel sont installés des brise-soleils en chêne laminé. A l’est, la protection est assurée par un débordement horizontal de 1,50m combiné à une rambarde transparente.
La passerelle est soutenue par des piles très fines, capables de se déformer pour absorber les distorsions liées à la température. Choisie pour sa résistance et sa durabilité, la structure du toit qui couvre la moitié de la largeur du pont, le revêtement et le tablier sont en chêne. Les bois naturels français ont la même qualité technique en termes de durabilité qu’Ipé. L’utilisation de bois locaux contribue à minimiser l’empreinte CO2 et évite la déforestation.

Immeuble de bureaux

Avenue Robert Buron, 53 000 Laval

227

Programme

Construction d’un immeuble de bureaux avec stationnement en sous-sol.

Concepteurs

  • Atelier K - Architectes

Commune

  • Laval

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Immo Concept

Année de réalisation

2022

Surface(s)

SP : 1 142 m² - SU : 1 041 m²

Coûts

Coût construction : 1 165 500 € HT (année de valeur : 2022)

Située à proximité de la gare, cette construction d’un immeuble de bureaux avec stationnements en sous-sol remplace une ancienne grande maison en milieu de parcelle qui se trouvait en retrait par rapport au front urbain de la rue Robert Buron. Aujourd’hui la création de densité sur cette parcelle permet d’offrir des services tertiaires dans un bâtiment fonctionnel. La façade forme un alignement sur rue, respectant un gabarit en cohérence avec les immeubles voisins.
Sur la façade sur rue, un jeu d’épines verticales donne au bâtiment une impression d’opacité qui se transforme en transparence au fur et à mesure que l’on approche de la vision de face. Les caissons blancs disposés de façon décalée viennent rompre la lecture des niveaux que l’on rencontre habituellement. Ces éléments participent à donner à ce bâtiment sa singularité tout en assurant une liaison entre deux immeubles d’époques différentes.
En termes d’approche environnementale, sur l’arrière de la construction, le parking est en partie végétalisé. Un dispositif de rétention et de régulation des eaux de pluie est mis en place.

ISBA, la maison ECOtemporaine

168

Programme

Construction de 17 maisons individuelles du T3 au T5 au cœur d’un grand quartier riche de sa mixité.

Concepteurs

  • Anthony MORIN - Architecte DPLG

Commune

  • Laval

Maître(s) d'ouvrage(s)

Privé

Année de réalisation

2021

Surface(s)

SP : 1362m²

Coûts

Coût VRD : 162 000€ HT - Coût bâtiment : 1 705 000€ HT

Documents

Cette réalisation de maisons de ville se trouve dans un quartier en transformation de Laval à proximité du nouvel équipement Espace Mayenne. Il s’agit de la construction de 17 maisons individuelles au cœur d’un grand quartier riche de sa mixité : logements, commerces, bureaux, équipements publics et espaces naturels.
Alliant design contemporain et performances énergétiques, ces maisons ISBA ont été conçues pour assurer un confort et une qualité de vie de tous les jours à ses habitants. Avec ses beaux espaces de vie intérieurs, lumineux et bien agencés, Isba profite de finitions de qualité et d’équipements dernière génération, tels qu’un mode de chauffage performant et économique (pompe à chaleur).
Ces maisons clés en main disposent d’un agréable extérieur doté d’un cabanon de rangement ainsi que de place de parking. Les maisons individuelles sont bâties en ossature bois, les façades sont en bardage bois et métal, la toiture est en bac acier. L’opération présente 5 T3 de 66m2, 10 T4 de 83 m2, 2 T5 de 98 m2 soit une surface totale de 1 362 m2. 4 logements sont en PSLA. Le chantier a débuté en juin 2020 et les maisons étaient livrées le quatrième trimestre 2021.
Bâtiment à énergie positive et à faible empreinte carbone (E+/C-), la maison Écotemporaine Isba a été construite dans le respect de la « RE2020 ».

Les Loges

20 rue des Loges, 53000 Laval

189

Programme

Construction d’un bâtiment réversible, implanté en continuité de bâtis existants, avec une fonction de bureaux dans un premier temps et de logement par la suite.

Concepteurs

  • IE Architecture

Commune

  • Laval

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • SCI WORK’HEM

Thèmes

  • Grand Prix

Année de réalisation

2022

Surface(s)

RDC : 82 m² - Etage : 24m²

Coûts

250 000 € HT

Documents

C’est sur une parcelle de 175 m2 en friche, située dans un quartier en pleine mutation à deux pas de la gare de LAVAL, que le projet de bureaux de l’Agence IE ARCHITECTURE a pris vie. Le projet construit est réversible, avec une fonction de bureaux dans un premier temps. Construit sur trois limites séparatives, le bâtiment est ouvert sur des patios et des puits de lumière. Il est composé d’un plateau en rez-de-chaussée et d’un étage avec vue sur la ville. Ce projet minimaliste, implanté dans la continuité des bâtis existants reprenant les codes des constructions avoisinantes, s’ouvre sur la ville de Laval par un jeu d’ouvertures aléatoires. La construction est particulièrement respectueuse d’une démarche environnementale. Le bâti est constitué de murs en ossature bois, composés de caissons isolés en paille et en laine de bois. L’utilisation d’une matérialité brute et apparente, comme le CLT en plafond, le châtaigner en façade, les gaines de ventilation, l’électricité et enfin le béton au sol, valorise ces éléments esthétiques. À préciser que le bois est originaire des forêts françaises, la paille et le châtaigner issus du circuit-court, les menuiseries fabriquées dans le département et les intervenants, locaux. Une partie de la toiture est végétalisée et l’autre couverte de panneaux solaires, pour une autoconsommation totale du bâtiment. Les aménagements extérieurs ont été pensés à double-fonction : la cour recouverte d’un pavage granit permet aussi d’accueillir deux places de stationnement, avec une recharge électrique reliée aux panneaux solaires. De même, les patios, en plus d’apporter de la lumière dans les espaces de vie, ont la fonction d’accueillir une terrasse ou un potager sous le caillebotis. Enfin, ce bâtiment, performant énergétiquement tant l’hiver que l’été et répondant aux règlementations thermiques de demain, pourra avec des travaux minimes, être transformé en maison d’habitation.

Aire de jeux dans le Bois de l’État-Major

Rue de la Gaucherie, 53000 Laval

154

Programme

Création d’un espace public ludique à destination des habitants et usagers du quartier Ferrié, et plus globalement des Lavallois.

Concepteurs

  • A2i infra
  • In Situ ACV
  • MAP (paysagistes)

Commune

  • Laval

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • SPL Laval Mayenne Aménagements

Année de réalisation

2021

Surface(s)

2000 m²

Coûts

244 000 € HT

Documents

Il s’agit de la création d’un espace public ludique à destination des habitants, des usagers du quartier Ferrié, et des Lavallois. Installée dans la clairière du bois de l’ancien État-Major, la première aire de jeux du quartier, tout en bois, vient ravir petits et grands. Composée de différents modules ludiques, l’aire de jeux devient incontournable pour les enfants du quartier.
Les assises présentes dans l’aire de jeux permettent aux accompagnants de rester à proximité des enfants, et au personnel travaillant dans le secteur de s’installer lors des pauses. La grande table devient un lieu convivial et de partage dans ce cadre apaisant. Au sein des massifs, des cépées de liquidambar viennent compléter l’ombrage des arbres existants. Des graminées et vivaces fleuries animent au fil de la saison ces massifs ponctués d’assises.
L’essentiel du mobilier et des modules de jeux sont en robinier, chêne ou mélèze. La surface de réception de l’aire de jeux est traitée en copeaux de bois, matériau perméable et renouvelable. Les arbres existants ont été préservés et des plantations dans les massifs surélevés viendront à terme procurer un ombrage complémentaire sur les modules de jeux. A l’ouest de l’aire de jeux, un jardin de pluie en creux permet de venir infiltrer une partie des eaux de ruissellement des futures maisons, limitant les eaux de pluies captées par le réseau tout en permettant leur infiltration sur place au bénéfice des arbres à proximité.