Groupe scolaire

rue des Lauriers, 53300 Ambrières-les-Vallées

249

Programme

Restructuration, extension et rénovation du groupe scolaire de la commune.

Concepteurs

  • Onze 04 Architectes (associé)
  • Tristan BRISARD Architectes

Commune

  • Ambrières-les-Vallées

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Commune d'Ambrières-les-Vallées

Thèmes

  • Grand Prix

Année de réalisation

2022

Surface(s)

SP créée : 1285 m² - SP rénovée : 1325 m² (rénovation légère)

Coûts

Travaux : 2 600 000 € HT (de 2017 à 2021 en 2 appels d'offres - cinq phases)

Documents

Les écoles publiques d’origine se situaient en bordure du centre-bourg, dans un quartier mixte. Le groupe scolaire se développait sur des niveaux exigus, le long d’une rue. Le programme visait à revoir le fonctionnement général, agrandir et regrouper les écoles tout en conservant leur fonctionnement.
Si le programme initial se limite à proposer de multiples rénovations et agrandissements dispersés, l’architecture du projet propose une stratégie fonctionnelle et économique globale sur le long terme. Réhabiliter au maximum ce qui peut l’être, déconstruire ce qui ne peut être conservé et en profiter pour concevoir les nouvelles articulations de l’école. Le parti architectural s’appuie sur la volonté de concevoir des espaces robustes, flexibles et évolutifs, et vise à faire le plus possible avec peu : peu de moyens, peu de ressources. La stratégie du projet permet une exécution des travaux en 5 phases de construction, tout en maintenant l’utilisation des locaux à tout moment. Le nouveau parvis permet d’accéder au hall d’accueil du groupe scolaire, espace pivot formant le lien entre les espaces. Le projet prend le parti économique et pédagogique de tout montrer.
Une des clefs de la réussite du projet est la relation de confiance mise en place entre les interlocuteurs, malgré les contraintes et les réajustements permanents du projet jusqu’à la livraison. Le rôle de l’architecte consiste à expliquer le projet auprès des élus, des compagnons sur le chantier. L’ouverture d’esprit, l’écoute et la confiance du conseil municipal au travail des concepteurs ont appuyé les choix proposés, le recours à des matériaux bruts, bio-sourcés, les réseaux laissés apparents …, dans un cadre de contraintes financières fortes (coût de construction en fin de chantier : 1 100 € HT/m² SP créée).